Virtual Room, derrière les productions d’une équipe de passionnés

Virtual Room, derrière les productions d’une équipe de passionnés

Virtual Room, 1ère salle de réalité virtuelle en France, est connue pour ses expériences en équipe, originales et accessibles à tous. Mais saviez-vous que l’entreprise possède son propre studio de développement de jeu et vous propose des aventures 100% made in France ?

Focus sur le studio de développement Virtual Room avec l’un des membres du studio ! 

Fancis Laporte employé du studio de développement à Virtual Room

 

L’histoire du studio de développement 

Créée en 2016, Virtual Room est née de la rencontre de 4 passionnés d’énigmes et de 3D et de la volonté de créer des jeux en réalité virtuelle mais où l’aspect collaboratif serait primordial.

Aujourd’hui le studio a développé 3 aventures en réalité virtuelle et travaille actuellement sur son prochain jeu, nous raconte Francis ; superviseur 3D travaillant sur les jeux depuis le début de l’aventure Virtual Room. Francis est passé maître dans l’art d’assembler des polygones pour donner vie à des objets virtuels.

Il aura fallu un peu plus de 6 mois de développement pour que le premier jeu Time Travel : Chapter 1 voit le jour.

Il sortira dans la première salle Virtual Room à Paris en février 2017 et propulsera les joueurs dans un voyage temporel pour sauver le monde.

Le deuxième jeu Time Travel : Chapter 2, mettra quant à lui un an à être produit et s’inscrit dans la lignée du premier jeu en poussant encore plus loin le concept de voyage dans le temps avec des décors plus riches et plus interactifs.

C’est fin 2018 que le studio de développement va prendre un réel tournant dans le développement de ses jeux avec la troisième mission : AreWeDead, nous explique Francis. Terminé les missions au travers du temps et de l’espace, on entre cette fois-ci dans la peau d’un zombie qui va lutter pour la survie de son espèce. Le jeu mettra un peu plus d’un an à être développé et sera récompensé au SATIS – 360 Film Festival 2019 par deux prix : Best Interactivity / Integration et Best Immersion.

L’infographiste 3D nous explique que AreWeDead est le premier jeu Virtual Room à intégrer de vrais humanoïdes en tant qu’avatar des joueurs et autres personnages du jeu. Dans cet opus, c’est lui qui s’est chargé de la modélisation des 4 avatars qu’incarnent les joueurs.

Chaque zombie a été travaillé dans ses moindres détails pour que le joueur se retrouve réellement dans la peau (putréfiée) du zombie. Un travail particulier a été porté sur les mains, manucures car ce sont les éléments principaux visibles par les joueurs.

Un travail plus complexe par rapport à l’avatar de la mission 1 qui illustre le joueur par un buste d’armure avec un casque et des gants. 

image d'un des avatars présents dans la mission AreWeDead

Aujourd’hui le studio développe un quatrième jeu qui intégrera de nouvelles mécaniques et un univers inédit à découvrir. C’est encore une fois Francis qui se chargera de la modélisation 3D des avatars des joueurs et  de certains éléments de décors.  

L’équipe de développement 

Il existe un grand nombre de métiers dans le domaine du jeu vidéo. Beaucoup de compétences sont attendues pour imaginer et créer un univers graphique, programmer des éléments de jeu et faire fonctionner cet ensemble. 

Dans l’équipe Virtual Room on peut retrouver : 

  • Des scénaristes 
  • Des chefs de projets 
  • Un game designer 
  • Un FX Artist 
  • Des concept artists 
  • Des infographistes 3D 
  • Des développeurs 
  • Des sound designers 

 

Les étapes de développement

L’approche de jeu vidéo à Virtual Room n’est pas celle que l’on s’attend à voir dans un studio de développement de jeu vidéo commence Francis. Le développement va être plus rapide et condensé, car certaines étapes vont être lancées en parallèle les unes des autres et auront une cadence de réalisation plus élevée.

Il nous explique comment cela se passe au sein du studio Virtual Room. 

L’idée de base du jeu va être apportée par les scénaristes qui vont d’abord travailler le scénario du futur jeu vidéo. Ce scénario va ensuite être adapté avec le game designer afin de développer le gameplay, les mécaniques de jeu et le rendre le plus attrayant possible. Ces fonctionnalités de jeu nommées “features” ainsi que tous les éléments devant en faire partie seront rassemblés dans un document très important : le document de game design. Ce document sera ensuite utilisé par les développeurs et les infographistes 3D pour donner vie au jeu explique Francis.

Parallèlement à ces étapes, les concepts artists vont produire des concepts art qui serviront à créer l’environnement visuel du futur jeu. Ce sont eux qui vont donner vie aux idées des scénaristes et les retranscrire visuellement. Dans le même temps, les développeurs vont travailler sur la programmation de l’architecture du jeu en analysant et en développant certaines de ses fonctionnalités. Une fois ces étapes réalisées après 2 mois environ de production, d’autres rôles vont alors entrer en scène.
Le rôle de Francis et des autres infographistes 3D va être de modéliser tous les éléments du jeu à partir des concepts arts réalisés précédemment. Ces éléments pourront être des décors, des objets destinés à être pris, ou bien des personnages joueurs ou non qui vont composer le jeu. Parmi les éléments modélisés par notre interlocuteur, on peut notamment retrouver les avatars des différentes missions ainsi que plusieurs mondes des missions 1 et 2.  

Concept art et version jeu de time travel chapitre 1 par le studio de développement de virtual room

Les développeurs vont avoir ensuite pour tâche de programmer le jeu vidéo sur leur logiciel de programmation en utilisant les modélisations et éléments créés par Francis et ses collègues.
Tous les éléments composant le jeu vont ensuite être mis dans un moteur de jeu, nous a-t-il expliqué. Le moteur est un logiciel regroupant plusieurs fonctionnalités comme un moteur 3D, un moteur d’animation, des outils permettant de gérer les lumières et ombres etc. Ce moteur permettra de gagner un temps considérable et de compiler tous les éléments composant le jeu ensemble afin de l’afficher correctement et de le rendre fonctionnel.
Durant tout le processus de développement, des tests seront effectués pour vérifier le bon fonctionnement des éléments ou des fonctionnalités de jeu. Une fois le jeu terminé, il subira une phase de tests utilisateurs permettant de faire tester le jeu à des personnes tierces. Pour AreWeDead, ce ne fut pas moins d’une vingtaine de tests utilisateurs qui ont été réalisés. 

 

Les easter eggs du studio 

Pour finir cet article sur un ton plus léger nous avons demandé à Francis de nous raconter quelques anecdotes propres au studio. En effet, chez Virtual Room l’humour est toujours le bienvenue et les employés du studio sont bien créatifs lorsqu’il s’agit de cacher quelques easter eggs parmis les niveaux des missions.

Easter egg du studio de développement dans la mission 2 Virtual Room dans le monde Western

C’est ainsi que l’on peut retrouver notre infographiste 3D Francis en tant que conducteur du train dans le niveau western de la mission 2 ainsi que d’autres de ses collègues recherchés dans des affiches “Wanted”. C’est également dans la mission 2 et plus particulièrement dans un des lieux préférés de notre interlocuteur : le lobby photo, que l’on pourra aussi trouver une statue du petit bonhomme présent sur le logo de Virtual Room en regardant dehors.